art quebec artistes peintre sculpteur
Galerie d'art
Galerie d'art
artiste peintre quebec



Relève
  
 
    
« Retour

Heroe of creativity - Contemporary Art - Master Charles Carson creator of Carsonism movement.

 

Réalisateur: design agency - Vectormedia
Lieu de tournage: Montréal
Description:

Charles CARSON a new ISM...Study of the work of CARSON and analyzes of a new "ism". By Louis Bruens ,historian in art and founder of the Académie Internationale des Beaux Arts du Québec.

SOURCE: 1992- Study of the work of CARSON and analyzes of a new "ism".

By Louis Bruens,

EXPERT ADVICE

«The painting I am referring to here, which could easily be qualified as contemporary, is not related to Impressionism or Expressionism or Surrealism or any other "ism". It is part of a scale of values totally dissociated from the trends, types and style generally found on the art market. Im my opinion, it is totally different from what has been done in the past and from what is being done today Surprise is inevitable when viewing a Carson; then, slowly, surely, and serenely, his world unfolds and initial surprise gradually gives way to delight.

Charles Carson is not a non-figurative painter with the meaning of this term. His paintings must be viewed as a detailed group of everyday things, some of which are immediately obvious while others can only be discovered after contemplation. None of the objects he paints are really or truly deformed in spite of their appearance which is due rather to the effervescent colors; after a few seconds of visual meditation, they appear in a reality all their own.

Charles Carson has indeed developed a new method of transposing nature and its objects in a way that corresponds perfectly with the rules of aesthetics in composition and chromatic intensity....»

"The founder of the Museum of contemporary art of Montreal, described admirably the Carsonism" Guy ROBERT, (1933-2000) historian and expert work of fine art.

Charles Carson a discovery... the Carsonism, Iconia publication, /1993

«In my capacity as art expert and historian, it has given me great pleasure to examine a significant quantity of the artist's painting. I was struck by their freshness, dynamism and rhythm -- the freshness and vivacity of the palette, the dynamism and diversity of the compositions, the rhythm that animates each segment of his paintings, much like the best jazz piece whose sense of improvisation opens up the instinctive structure of the melody and animates it with its syncopated syntax. If one prefers, it can be compared to a Scarlatti sonate or a Vivaldi concerto whose variations and modulations define the structure and subtlety of the piece.»

«Carson gives to the work a particular depth, more fascinating than the most capable control of the wisest systems of perspective" "the impression of freshness and energy that leave works of Carson partly comes from the brilliance and the purity of the colors, harmonized in its juxtaposition given rate and ventilated by target interstices." "... the discovering painting like Carson's can only stimulate the stirrings and perfumes of a long-awaited spring.»

«Carson gives to the work a particular depth, more fascinating than the most capable control of the wisest systems of perspective»

(...) «none of contemporary art's well known 'isms' seem appropriate and I must resign myself (with great satisfaction I might add) to naming this style : Carsonism!»

SOURCE: EXTRACT FROM DE REVIEW OF ART

"LE PARCOURS" /2004

Robert Bernier, historian and art expert.

«Charles Carson's painting is divided into two approaches which are both distinct and complimentary. One was even named Carsonism by some art critics and historians. This approach is not easy to describe, but generally speaking it is composed of an infinite succession of slightly oblique strokes which, on the surface, add maximum energy to our perception of theme and subject, with the whole being animated through subtle transparencies which are quite sensational, creating an impression of depth and colour. It's like an incessant flow of particles -- all the same size -- which sweep the paint with fascinating, even disconcerting regularity.

Carson's second approach is simply that of mosaic. As its name suggests, we find a fragmentation of form and surface characteristic of the mosaic style. In both instances the artist endows the surface of his canvasses with great energy, creating an altered state in which his powerfully metaphorical universe is expressed.»

SOURCE: 1992- Étude de l'oeuvre de Charles Carson un nouvelle isme...

Louis Bruens,

UN AVIS ÉCLAIRÉ

«La peinture au sujet de laquelle je m'exprime ici, que l'on peut aisément qualifier de contemporaine, ne relève ni de l'impressionnisme, ni de l'expressionnisme, ni du surréalisme ou d'autres définitions en « isme » ; elle s'inscrit dans un ordre de valeur totalement différent des tendances, des genres et styles que l'on trouve généralement sur le marché de l'art. À mon avis, il s'agit donc d'une peinture véritablement distincte de tout ce qui s'est fait, et de tout ce qui se fait, à notre époque et depuis longtemps.

Devant un tableau de Carson, on ne peut qu'être surpris; puis, lentement, doucement, sans heurt, on le pénètre, on le découvre et l'étonnement du début fait progressivement place au ravissement.

Charles Carson n'est pas un peintre non-figuratif tel que le veut cette appellation. Ses tableaux doivent se voir comme un ensemble détaillé de choses connues dont certaines sautent aux yeux tandis que d'autres demandent à être découvertes en cours de contemplation. Aucun de ses objets peints ne sont réellement ou vraiment déformés malgré les apparences plutôt dues à l'effervescence des couleurs, mais soudain, après quelques secondes de concentration visuelle, elles apparaissent dans toute leur réalité.

Charles Carson a réellement développé une façon nouvelle de traduire la nature et ses objets d'une manière qui répond parfaitement aux règles de l'esthétique tant sur le sujet de la composition que sur la sonorité chromatique....»

Le fondateur du Musée d'Art Contemporain de Montréal, décrit admirablement le «Carsonisme» dans son livre «CARSON un nouvelle ISMES... LE CARSONISME»

Rapport d'analyse sur l'oeuvre de Charles Carson une découverte... Le carsonisme." Par : Guy Robert en 1993

publication Iconia, «En ma qualité d'expert mon impression initiale, en observant avec grand plaisir un ensemble important des oeuvres mêmes de l'artiste Carson, en fut une de fraîcheur, de dynamisme, de rythme: fraîcheur et vivacité de la palette, dynamisme et variété des compositions, rythme qui anime chaque segment des oeuvres, un peu comme dans le meilleur jazz, où le sens de l'improvisation dilate merveilleusement la structure instinctive de la mélodie et l'anime de sa syntaxe syncopée, - où, si l'on préfère, comme dans les sonates de Scarlatti et les concertos de Vivaldi, où variations et modulations fondent à la fois l'ordonnance et les subtilités de l'oeuvre.

Inutile d'ajouter que, dans l'état de morosité généralisée et quelque peu morbide qui persiste depuis trop longtemps, dans le domaine de l'art et de son marché comme ailleurs, la découverte d'une telle oeuvre ne peut qu'éveiller frémissement et parfums d'un printemps tant attendu!» « Carson donne au tableau une profondeur particulière, bien plus fascinante que la plus habile maîtrise des systèmes les plus savants de perspective » «Il y aurait encore beaucoup à dire, mais nous devons nous arrêter ici, sur une dernière question, celle du style de peinture et de la forme d'écriture picturale de l'artiste. Hélas, ou plutôt bien heureusement, aucune étiquette des- ismes bien connus dans la pagaille de l'art contemporain ne semble pouvoir y adhérer, et je devrai donc me résigner, d'ailleurs avec grand soulagement, à nommer ce style : le carsonisme!»

SOURCE: Revue Parcours/2004

L'informateur des arts Robert Bernier, historien et expert en art.

«La peinture de Charles Carson se divise en deux approches à la fois distinctes et complémentaires. L'une d'elles a même été baptisée par certains critiques et historiens de l'art de « carsonisme* ». Cette approche n'est pas facile à décrire, mais de manière générale on peut parler d'une succession infinie de touches légèrement obliques qui sur la surface dynamisent au maximum la perception de la matière et du sujet, le tout s'animant sur la toile dans des transparences subtiles tout à fait sensationnelles, donnant une impression de profondeur à la couleur. On dirait un flot incessant de particules -- tout de même assez larges -- qui balaient la matière avec une régularité fascinante, voire déconcertante.

La seconde approche, Carson la nomme tout simplement « mosaïque ». Comme son nom l'indique, cette dernière suggère la fragmentation de la forme et de la surface qui caractérise les mosaïques. Dans un cas comme dans l'autre, il s'agit pour le créateur de dynamiser la surface pour lui donner un état autre dans lequel s'anime un univers suggestif puissamment métaphorique. On le constate notamment avec le thème des fonds marins, que l'artiste exploite avec beaucoup de justesse et de pertinence plastique et narrative. Deux approches, donc, deux explorations, à scruter avec attention pour le plaisir de la surprise et de l'étonnement.»


Les créations artistiques présentées sur les sites de l'AIBAQ sont protégées par le droit d'auteur. Toute reproduction sans le consentement de l'auteur est illégale et peut faire l'objet de poursuites judiciaires.
 
Les auteurs conservent l'entière responsabilité de leurs textes et ne présentent pas nécessairement les opinions de l'Académie (AIBAQ.)

© Copyright A.I.B.A.Q. 2005-2017 - Tous droits réservés